Des photos d’enfants chargées de joie, comment y arriver ?

Publié le par Valerie Sauttens

On le dit souvent, il n’y a rien de plus beau que la joie décrite sur le visage d’un enfant. En voyant les sourires, les rires, la joie d’un enfant sur une photo, on se dit que le Photographe Grenoble qui a produit l’image doit être très fort. Pourtant, ce genre de photo nécessite également la coopération de l’enfant. Mais comment font-ils à ces enfants pour faire ressortir des images exceptionnelles ? Ils utilisent quelques techniques pour y parvenir.

Faire exprès de se tromper

L’erreur d’un adulte amuse souvent l’enfant. Les Photographe Grenoble font exprès de se tromper sur les paroles de la chanson préférée de son sujet. Répéter ce genre d’erreur plusieurs fois permet de faire ressortir les meilleurs sourires des plus petits.

Faire semblant

Parfois, les professionnels font aussi exprès de mettre un objet insolite sur leur tête et font semblant de ne pas s’en rendre compte. Ceci déclenchera des fous rires, car plus la situation dure, plus l’enfant trouvera cela drôle.

Chatouiller l’enfant

Il n’y a rien de tel que les chatouilles pour obtenir de grands éclats de rire et d’expressions. Pour cela, pensez à prendre quelqu’un pour jouer le rôle de chatouilleur pour que vous puissiez vous concentrer sur la prise. Mais si vous êtes seul avec l’enfant, la menace de la chatouille suffira.

Renverser l’enfant

Contrairement aux chatouilles, ici le photographe aura vraiment besoin d’une autre personne pour mettre l’enfant la tête en bas. Ensuite, il pourra capturer l’expression produite à ce moment.

La technique

Les conseils précédents ont permis de faire ressortir la meilleure expression chez le sujet. Cependant, prendre un enfant qui rit en photo peut produire des mouvements rapides. Ces mouvements conduisent souvent à des images floues. Pour éviter cela, voici ce que vous devez effectuer. Adaptez votre réglage, surveillez votre vitesse d’obturation pour bien figer votre sujet.      

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article