Comment réussir son premier contrat de photographe ?

Publié le par Valerie Sauttens

Le travail du photographe Montpellier nécessite beaucoup d’efforts et de concentration. Pour se perfectionner dans le milieu, avoir un diplôme et un bon portfolio est de rigueur. Une fois ces documents en poche, il sera plus facile, pour un débutant, d’obtenir un contrat. Pourtant, même avec d’excellentes bases théoriques, des stages auprès de grandes sociétés, rien ne vous a préparé à ce fameux premier contrat. Mais, pour bien débuter, voici quelques astuces appliquées par des grands professionnels de l’image.

Préparation

Lorsqu’on débute dans le milieu de la photographie, ne pas être à la hauteur est un fait que l’on appréhende le plus. Plus la concurrence est rude, plus on doit se donner à 100% pour laisser notre marque. Cependant, on ne peut pas devenir excellent seulement avec un seul contrat. Il faudrait plusieurs années de pratique avant d’avoir le niveau d’un véritable photographe Montpellier professionnel. Avec l’appui de quelques recommandations, vous pouvez tout à fait sortir victorieux de votre premier contrat. Mais pour cela, préparez-vous mentalement et matériellement. Boîtier, deux batteries, objectifs, flash, carte mémoire, tout doit être listé et vérifié avant le jour J.  

Décrochez votre contrat ! 

Un bon photographe c’est une personne au top. Si vous manquez de pratique, la solution est de vous entraîner. Pour ce faire, rien de mieux que les soirées entre amis ou en famille. Et pour être sûr de vous, essayez tous les équipements et matériels dont vous prévoyez d’utiliser. Mis à part cela, il est important de dresser une liste qui vous permettra de ne rien louper de l’événement que vous allez couvrir. S’il s’agit d’un mariage, par exemple, il est indispensable de discuter avec les futurs mariés pour avoir une idée de ce qu’ils désirent retrouver dans leur photo et savoir à tel moment prendre une telle photo.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article